Pourquoi et comment faire son lait végétal maison et zéro déchet ?

Pourquoi et comment faire son lait végétal maison et zéro déchet ?

Depuis quelques années, les “boissons végétales” affluent dans les supermarchés, de toutes marques, en briques, on vante leurs mérites et elles coûtent une petite fortune. Alors, pourquoi préférer un lait végétal à un lait animal ? Que contiennent les laits végétaux ? Lequel choisir et comment les préparer soi-même ? 

Ligne de séparation green et écologique

Les avantages des laits végétaux 

Les laits végétaux sont l’alternative aux laits d’origine animale. L’appellation “lait” est d’ailleurs théoriquement réservée aux liquides d’origine animale, c’est pourquoi on parle couramment de “boissons végétales”. Les bienfaits des boissons végétales sont à la fois sanitaires, nutritifs et écologiques

❧ Les bienfaits des boissons végétales sur la santé 

➾ L’intolérance au lactose

On le sait tous, le lait animal peut causer des troubles digestifs chez l’Homme adulte. Ce n’est pas étonnant, puisqu’il est à la base créé pour nourrir… un veau ! L’Homme assimile le lactose grâce à une enzyme digestive : la lactase, qu’il sécrète majoritairement au début de sa vie.  L’intolérance au lactose peut engendrer des nausées, ballonnements, coliques, diarrhées, et douleurs abdominales.  

➾ Les apports nutritifs des laits végétaux 

De manière générale, les fruits à coques sont d’excellentes sources de fibres, de glucides, et des antioxydants naturels très puissants pour aider nos défenses immunitaires et combattre le vieillissement de nos cellules. 

Pour vous montrer notre bonne foi, nous vous partageons ce tableau de 2018, nous venant du Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière

 

Tableau comparatif des laits végétaux

Il nous montre en effet que les laits végétaux ne remplacent pas par exemple les apports de calcium. Ils ne sont donc pas recommandés pour les bébés par exemple, sauf s'ils mentionnent la note “enrichi naturellement en calcium”. 

Ce tableau ne fait pas mention ni des fibres, ni des anti-oxydants naturels qui sont absents des laits animaux, il ne fait pas non plus la distinction entre les acides gras (lipides) saturés et insaturés

➾ Les apports caloriques des laits végétaux

Comme vous pouvez le voir dans le tableau ci-dessus, les laits végétaux ont des propriétés nutritives et caloriques très différentes. Ainsi, certains laits végétaux seront beaucoup moins caloriques que le lait animal, comme le lait de riz ou le lait d’amandes. D’autres, sont en revanche plus caloriques, comme le lait de coco. Cependant, les laits végétaux sont beaucoup plus faibles en graisses saturées que les laits d’origine animale, même si ils sont plus caloriques que le lait de vache, ce sont donc de meilleures graisses pour notre organisme. 

❧ L’impact écologique du lait 

L’élevage animal est l’industrie la plus polluante. Très gourmande en eau et en énergie, c’est également l’industrie la plus grande émettrice de gaz à effet de serre. En effet, les animaux, notamment les ruminants, sont producteurs de méthane, et leur alimentation favorise grandement la déforestation

Pour aller plus loin sur ce sujet, vous pourrez retrouver une étude réalisée par l’ADEME sur la consommation énergétique de l’élevage laitier, ainsi qu’un article comparatif rédigé par consoglobe.fr.  

❧ “Fun fact” quand on y pense : Les animaux sont souvent nourris aux céréales, parfois OGM, comme le soja. Mais pourtant, nous pourrions faire des tonnes de litres de lait végétal directement avec le soja, me direz-vous ! 

Ligne de séparation green et écologique

Quelle boisson végétale choisir ?

Les boissons végétales sont toutes digestes, douces et onctueuses. Néanmoins, comme le souligne cet article comparatif des laits végétaux, les boissons végétales ne se valent pas et  ont tous des apports et des qualités différentes. Si vous les consommez en briques, attention à toujours les privilégier biologiques et sans OGMs

❧ Le lait d’amandes

Très peu calorique, il est idéal pour les intestins fragiles ! Son goût est doux et peu sucré. Pauvre en protéines, il n’est pas conseillé en cas de régime vegan, à moins de compenser avec d’autres sources. Les amandes sont d’excellentes sources d’Omega 9, et de vitamines E. Le lait d'amandes est sans gluten. 

❧ Le lait d’avoine

Sa saveur de céréale est douce et sucrée, il est donc riche en glucides. Ses apports nutritionnels sont intéressants : source de fibres, d’acides gras insaturés, de magnésium et de fer. Cependant, comme de nombreuses céréales, il contient du gluten. 

❧ Le lait de soja 

Lait de soja maison - boisson végétale

La toute première boisson végétale, mise sur le marché il y a une vingtaine d’années. Elle présente la composition la plus proche du lait de vache d’un point de vue nutritif. Meilleure source en protéines, elle contient beaucoup d’acides aminés et acides gras insaturés essentiels. Elle existe en versions aromatisées (vanille, chocolat, caramel…), qui sont beaucoup trop sucrées ! Le lait de soja est un lait sans gluten. 

❧ Le lait de coco 

Le lait de coco est très riche en graisse et donc très calorique. Afin de limiter son apport calorique, il est possible de le dégraisser et nous verrons le procédé plus bas. Il est le seul à bénéficier de l’appellation “lait” pour éviter de le confondre avec l’eau de coco. Le lait de coco et le lait végétal le plus riche en calcium, il est également source de cuivre, de fer, de potassium et de zinc. C’est un lait sans gluten. 

❧ Le lait de riz

Sa composition est proche du lait d’amandes : il est peu calorique et pauvre en protéines. Le riz a des vertus : très digeste, ce lait est bon pour les intestins fragiles. Il apporte de l’énergie et son goût est naturellement sucré car il est riche en glucides. Le lait de riz est également riche en silice, un indispensable des os et des cartilages qui favorise la fixation du calcium. C’est un lait sans gluten. 

De nombreuses autres boissons végétales existent, comme le lait de noisettes, d’épeautre, de chanvre, de châtaignes, de cajoux, de millet… Vous pouvez en fait obtenir du lait végétal à partir de n’importe quel oléagineux.

Ligne de séparation green et écologique

Pourquoi faire son lait végétal maison ? 

❧ Faire son propre lait végétal, c’est facile et rapide

“Pas le temps” me direz-vous ; et je peux le comprendre ! Notre société nous fait courir sans cesse alors faire du lait végétal... certainement pas ! 

Vous verrez dans cet article que faire votre lait végétal homemade ne vous prendra pas plus de 5 minutes montre en mains ; un jeu d’enfants ! Que c’est bon de gagner en autonomie

❧ Faire son propre lait végétal, c’est zéro déchet 

Les briques de boissons végétales achetées dans le commerce polluent, non seulement par leurs emballages imposés aux consommateurs, mais aussi par les déchets qu’elles génèrent tout au long de leur production. Pour couvrir la protection juridique des industries, les normes d’hygiène agroalimentaires imposent de suremballer et de tester chaque matière première, tous les opérateurs doivent porter des gants, charlottes et vêtements de protection jetables. De plus, si le moindre indicateur qualité (même non critique) est remarqué en production, c’est toute la cuve qui part au rejet… Faire son propre lait végétal en achetant en vrac, c’est donc libérer la planète de tonnes de déchets ! Que c’est bon de revenir à l’essentiel et de préserver la planète !   

❧ Faire son propre lait végétal, c’est meilleur pour la santé

Cuisiner maison, c’est maîtriser la composition de ses plats. Ainsi, vous pourrez sélectionner vos ingrédients, de préférence biologiques, leur provenance, et vous pourrez surtout maîtriser la teneur en sucres car les boissons végétales en briques sont souvent trop sucrées. Enfin, vous n’ajouterez aucun additifs : pas de conservateurs, ni de stabilisants, ni d’agents de texture. Que c’est bon de savoir ce que l’on mange ! 

❧ Faire son propre lait végétal, c’est économique

Lorsqu’on comprend que les boissons végétales ne sont qu’un mélange d’eau et d’une poignée de fruits à coque, le prix affiché par les industriels et la grande surface devient aberrant. De plus de 2,50€ le litre, on passe à 0,25€ le litre. De plus, en achetant en vrac, nous soutenons les petits commerçants et une économie locale et circulaire. Que c’est bon de payer le juste prix et de savoir où va mon argent !

Ligne de séparation green et écologique

Comment faire son lait végétal maison et zéro déchet et combien de temps le conserver ? 

Nous l’avons dit : faire son lait végétal est simple, rapide et économique. Cependant, ça demande de l’organisation et un peu de matériel

❧ Acheter en vrac

Pour faire votre lait végétal maison et zéro déchet, il vous faut acheter vos amandes (et peut-être votre sucre) en vrac. Rien de plus simple : munissez-vous de vos sacs à vrac en coton BIO et de vos bocaux made in France et foncez soutenir les petites épiceries vrac locales.  

❧ Les étapes de la fabrication d’un lait végétal maison

Pour faire son lait végétal maison, une seule contrainte : l’anticipation

En effet, il vous faudra tremper vos amandes, vos flocons d’avoine, votre riz, ou le fruit à coque de votre choix toute une nuit dans l’eau afin de pouvoir récupérer le lait. Grâce à cette étape de réhydratation, le mixage devient plus facile et les oléagineux sont plus digestes. Ils vont puiser dans l’eau les sels minéraux et les oligo-éléments. Il suffit alors de mixer, puis de filtrer ! 

Processus de fabrication d'un lait végétal

Découvrez nos recettes détaillées de laits végétaux maison plus bas. 

❧ Être bien équipé(e) : une  machine pour boissons végétales

Il est possible de fabriquer son lait végétal maison avec un simple mixeur, un saladier et un torchon, un sac à lait végétal ou un tamis pour filtrer. Cependant, ce n’est pas la méthode la plus pratique et hygiénique. En effet, vous risquez de repeindre votre cuisine d’éclaboussures, de perdre beaucoup de lait en mixant et en filtrant, et de retrouver des morceaux d’amandes ou de fruit à coque dans votre boisson. 

Pas de panique, nous avons pensé à vous ! Notre kit pour boissons végétales permet de connaître les bonnes proportions, de limiter les éclaboussures, de filtrer efficacement, et même de bien conserver vos laits végétaux

Kit pour lait végétal et boissons végétales

Si vous avez déjà un blender, alors il ne vous manque qu’un “sac à lait végétal” pour filtrer, dans ce cas nos sacs à vrac en coton BIO conviendront parfaitement ! 

❧ La conservation des laits végétaux

Les laits végétaux maison ne contiennent aucun conservateur et ne sont pas stérilisés, il faut donc les consommer dans les 2 jours maximum. Etant donné la facilité et la rapidité de réalisation, nous conseillons de les faire au jour le jour en fonction de vos besoins afin de limiter le gaspillage. Par exemple, je fais tremper mes amandes tous les soirs et je mixe et filtre mon lait tous les matins pour ma journée. Si votre lait végétal a tourné, vous le sentirez à l’odeur. 

Ligne de séparation green et écologique

Les meilleures recettes faciles et rapides de lait végétal maison

Comme indiqué plus haut, le mode opératoire est toujours le même :

❧ Laissez tremper les fruits une nuit dans l’eau du robinet,

Égouttez puis rincez les fruits,

❧ Plongez les dans de l’eau du robinet selon les proportions indiquées,

Mixez à pleine puissance pendant 2 minutes,

Filtrez avec notre kit ou avec un sac à vrac en coton BIO,

❧ Allongez éventuellement avec un peu d’eau selon la texture souhaitée,

❧ Dégustez ! 

❧ Le lait d’amandes maison

  • 100g d’amandes biologiques en vrac, 
  • 1 litre d’eau, 
  • 1 c. à c. de sucre ou de sirop d’agave biologique (facultatif et selon vos goûts), 
  • Quelques gouttes d’extrait de vanille (facultatif et selon vos goûts). 

❧ Le lait de riz maison

  • 80g de riz cru biologique en vrac, 
  • 1 litre d’eau, 
  • 1 c. à c. de sucre ou de sirop d’agave biologique (facultatif et selon vos goûts), 
  • Quelques gouttes d’extrait de vanille (facultatif et selon vos goûts). 

Quel type de riz utiliser dans un lait de riz maison ? 

Tous les riz sont permis ! Préférez-le tout de même biologique, et complet ou demi complet pour l’apport en minéraux. Nous utilisons ici le riz cru, mais certaines recettes préfèrent le riz cuit et évitent ainsi l’étape de trempage ! 

❧ Le lait de coco maison

  • 100g de noix de coco râpée biologique en vrac, 
  • 1 litre d’eau, 
  • 1 c. à c. de sucre ou de sirop d’agave biologique (facultatif et selon vos goûts), 
  • Quelques gouttes d’extrait de vanille (facultatif et selon vos goûts).  

Comment dégraisser mon lait de coco maison ? 

Le lait de coco étant très gras, de la crème de coco va se former en surface. Il faut alors le dégraisser. Commencez par le conserver dans un récipient avec une grande ouverture (comme celui de notre kit pour boissons végétales par exemple) et le laisser reposer au réfrigérateur pendant au moins 8 heures afin de voir la crème remonter et durcir, puis prélevez la partie figée en surface à l’aide d’une petite cuillère. 

Ligne de séparation green et écologique

Quelles recettes réaliser à base de lait végétal ? 

Tout comme avec le lait de vache, les possibles sont illimités avec le lait végétal. Avec la croissance du régime alimentaire vegan, toutes les recettes classiques peuvent être adaptées, notamment grâce aux boissons végétales. Vous pourrez ainsi cuisiner : 

Des crêpes vegan

De la béchamel vegan

De la purée vegan

De la crème pâtissière vegan

Et même le meilleur flan vegan du monde

Ligne de séparation green et écologique

Astuce zéro déchet et anti-gaspi : que faire du reste de pulpe d’amandes, d’avoine, de riz, de coco, aussi appelé “Okara” ? 

On appelle “Okara” le résidu de pulpe obtenu après la réalisation d’un lait végétal homemade. C’est une forme de poudre hydratée qui apportera de la texture à vos plats, plutôt que de la saveur, car celle-ci est bien sûr partie dans votre boisson végétale. 

❧ Utiliser l’okara crue 

➾ Remplacer les œufs dans une recette

Afin d’obtenir une texture d’oeuf, il est possible de mélanger 1 cuillère à soupe d’okara dans 2 cuillères à soupe d’eau. 

➾ Faire un gommage à base d’okara

Mélangée à de l’huile d’amande douce ou d’argan avec un peu de sucre, l’okara créée un très bon masque exfoliant pour la peau ! 

❧ Utiliser l’okara séchée 

Si on n’utilise pas l’okara tout de suite, il faut la faire sécher pour la conserver dans un bocal en verre

En effet, si vous ne la videz pas complètement de son humidité, vous verrez apparaître des moisissures. 

Pour la faire sécher, vous pouvez utiliser une poêle sans matière grasse pendant une petite dizaine de minutes en remuant régulièrement, ou votre four, 1 heure à 100 degrés. 

➾ Substituer la farine 

Une fois séchée, l’okara est comme une poudre que l’on peut conserver à l’abri de la lumière. Il pourra alors remplacer ou compléter la farine dans une pâte à tarte, un gâteau, un cake salé, etc... 

➾ Apporter un côté croustillant à vos recettes

L’okara séchée est un excellent substitut à la chapelure ou aux ajouts croustillants. Il sera bienvenu dans une salade, sur une tarte salée ou sucrée pour un léger effet crumble… Je l’utilise également pour faire d’excellents crumbles vegan salés ! Bon appétit !  

Tous les commentaires

Laisser une réponse